QI GONG
YI JIN JING
易筋经

Yi signifie “transformation”.
Jin signifie “tendon”.
et Jing “classique”.

LE QIGONG

Très bref historique

Le Qigong à plus de cinq mille ans d’histoire.  A l’époque, au centre de la Chine antique (vers le province du Hubei), à cause de l’humidité ambiante, les habitants souffrent de maladies articulaires. Ils cherchent à se dégager de leurs douleurs par des mouvements : s’étirer, se tordre, se tapoter…en faisant ses mouvements avec des tensions, et en suite des  relâchements, ils ont senti un flux couler en eux, comme ils ne connaissaient pas ce que c’était alors, ils  lui ont donner un nom : Qi. Avec expérience et l’esprit de rechercher, au fil des millénaires, ils ont compris et trouvé des méthodes de pratique afin de mieux faire circuler ce Qi. , Ainsi ils ont développé des méthodes de travail pour permettre de développer l’énergie ou vitalité interne. 3 grands axes de travail: 1. les positions et la souplesse du corps. 2. la respiration. 3. La concentration et la conscience.

De nos jours, le rythme de vie devient de plus en plus vite, l’environnement change , les méthodes traditionnelles s’enrichissent  de recherches scientifiques et nous aident à mieux comprendre les choses.

Qu’est ce que le Qigong Santé ?

Le Qigong est un art millénaire chinois concernant la prévention des maladies et la longévité. Il consiste à exécuter des mouvements lents, synchronisés à la respiration et à la concentration. En Chine, il est traditionnellement associé aux arts martiaux (Wushu). Le Qigong Santé est intimement lié à la médecine traditionnelle chinoise. Il est enseigné aux malades pour améliorer leur capacité à surmonter la maladie et recouvrer la santé. Les médecins eux-mêmes, acupuncteurs ou masseurs, se nourrissent de sa pratique. En Occident, il rencontre un certain enthousiasme en tant que réponse aux problèmes modernes du stress, en favorisant la préservation de la santé et l’amélioration de la qualité de la vie (bien-être, épanouissement). Il facilite également l’apprentissage, la mémorisation et la créativité. Le Qigong Santé trouve des applications professionnelles dans de nombreux domaines tel que le sport, l’art, la santé, l’éducation, le bien-être, les ressources humaines …

Explication des 4 méthodes traditionnelles:

Dans le but d’unifier les pratiques et de les rendre accessibles au plus grand nombre, l’Association Qigong Santé chinoise, propose une synthèse fondée sur les enchaînements traditionnels existants.

C’est l’une d’elle YI JIN JING qui nous serra enseignée cette année par son créateur principal

 

YI JIN JING

Bodhisattva, arrivé au Temple de SHaolin en -526, serait à l’origine du développement de ces mou-
vements et de la tradition martiale liée à ce temple. D’après la légende, il serait le fondateur du
bouddhisme Chan (“Zen”) et aurait introduit en Chine la méditation (dhyana). Les moines de Shaolin
se seraient mis aux arts martiaux pour échauffer leurs corps après les longues méditations.

Le Yijinjing caractérisé par des mouvements décontractés, souples, harmonieux et gracieux met
l’accent sur les mouvements des membres et des organes internes, par l’extension, le fléchissement
et le pivotement de la colonne vertébrale afin de fortifier le coprs, de prévenir les raideurs ou les
blocages, et de développer “l’intelligence” du corps et du coeur.

Le Yijinjing doit être pratiqué avec un mental totalement relâché, concentré sur l’unité des mouve-
ments du coprs et de l’esprit, selon une respiration naturelle et des mouvements alternant force et
souplesse, combinant le vide et le plein. Les effets sur la forme et le tonus sont remarquables et
donne une impression de joie et de bien-être immédiat à celui qui le pratique.

La pratique de Yijinjing est bénéfique au système respiratoire, à la flexibilité, à l’exquilibre, et à la
force musculaire. Elle peut aussi prévenir et aide à maintenir un bon état fonctionnel des articula-
tions, du système digestif, du système cardiovasculaire, et du système nerveux.

Yi Jin Jing est composé de 12 séquences gestuelles,
les noms des 12 séquences sont :

Séquences gestuelles 1,2,3
Wei Tuo, “Le Gardien des temps” offre le pilon

Séquences gestuelles 4
Ceuillir des étoiles

Séquences gestuelles 5
Tirer les neufs boeufs par la queue

Séquences gestuelles 6
Déployer les ailes et sortir les griffes

Séquences gestuelles 7
Les neufs diables tirent le sabre du fourreau

Séquences gestuelles 8
Les trois assiettes tombent sur le sol

Séquences gestuelles 9
Le dragon noir tend ses pattes

Séquences gestuelles 10
Le tigre affamé bondit sur sa proie

Séquences gestuelles 11
Profonde inclination

Séquences gestuelles 12
Remuer la “queue”

CONTACTEZ-NOUS

Pour toutes informations complémentaires ou devenir invité aux événements, contactez Serge LOCHON :

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Menu